“Fit Europe”, un nouveau projet pour Irixys

L’INSA de Lyon vient tout juste de lancer avec des partenaires d’Allemagne, d’Italie et de Roumanie  un projet bénéficiant du soutien de l’Union européenne, projet qui vise à former des “futurs leaders pour une Europe numérique multiculturelle”.

“Ce projet est très excitant. Avec Fit Europe, nous allons former les leaders du numérique de demain en les aidant non  pas à répondre aux enjeux présents, mais à ceux qui se profilent”, s’enthousiasme Lionel Brunie, directeur du département d’informatique de l’INSA de Lyon.

Le projet repose sur deux piliers. D’une part, une formation s’attaquant à des questions brûlantes voire polémiques: comment les robots peuvent intervenir dans une société multigénérationnelle?  Comment concilier Big Data et exigences éthiques ? Quelles sont les implications commerciales des plateformes de transmission transparente des informations (ou “block chains”)? Comment aborder l’intrusion de l’internet des objets dans notre vie privée? D’autre part, il s’agit de mettre en place une coopération main dans la main entre industriels et universitaires, non seulement pour concevoir la formation, mais aussi pour coacher les étudiants.

A la source du projet, on retrouve  le centre de recherche IRIXYS, l’un des centres de recherche les plus actifs en Europe en termes de systèmes numériques intelligents, fondé sur la coopération entre l’INSA de Lyon, l’Université de Passau (Allemagne) et l’Université de Milan. Cette fois-ci  sont également associés l’Université Politehnica de Bucarest ainsi que des acteurs privés allant de l’incubateur de start-ups au grand groupe numérique international en passant par la petite entreprises de robotique.